Le guide complet pour découvrir et prononcer chaque lettre de l'alphabet espagnol

Bienvenue dans cet article qui vous donnera les informations essentielles sur l’alphabet espagnol.

Apprendre les sons d’une langue est fondamental pour acquérir de bonnes bases, comprendre les natifs et vous faire comprendre à votre tour  

Vous êtes débutant ? Alors, on commence par le B. A. BA de la langue espagnole. ¡Ja, ja, ja ! 😂

Cet article s’adresse aussi aux faux débutants qui découvriront quelques spécificités de cet alphabet pour redémarrer sur des bases solides.

Même s’il y a quelques sons difficiles à prononcer, l’espagnol est une langue plutôt facile à parler pour un francophone.  Car français et espagnol sont toutes deux des langues romanes issues du latin véhiculaire, utilisé pour communiquer dans l’empire romain. Et comme vous le verrez dans le tableau ci-dessous, l’alphabet espagnol est proche de l’alphabet français.

Découvrez l’alphabet espagnol et ses particularités. ¡Vamos!

Alphabet Espagnol
Vous reconnaissez cette lettre insolite qui se fait remarquer sur cette image ? 

Bien sûr, c’est la consonne Ñ, devenue le symbole de la langue espagnole, du castillan pour être exact.

Tableau de l’alphabet espagnol

El alfabeto español - El Abecedario

Passons en revue chaque lettre en soulignant les similitudes et les différences avec notre abécédaire français.  

Afin de simplifier la lecture et l’assimilation de l’alphabet, vous trouverez en face de chaque lettre, son nom en espagnol, puis la prononciation la plus proche du français.  En revanche, je n’indique pas la transcription phonétique (car je pense qu’à cette étape, vous ne voulez pas être linguiste, cependant vous pourrez approfondir ici).

ANom de la lettre en espagnolSon en Français
Aa - (la a)a
Bbe - (la be)
Cce - (la ce...)
Dde
Eeé
Fefeéfé
Ggeré (raclé)
Hhacheatché
Iii
Jjotarota (r raclé)
Kkaka
Leleélé
Memeémé
Neneéné
Ñeñeégné - énié
Ooo
Pp
Qcucou
Rerreérré
Seseéssé
Tte
Uuou
Vve - uvebé - oubé
Wve - uve doblebé - oubé doble
Xequisékiss
Yye -i griega
Zzetacéta

Les lettres de l’alphabet espagnol sont féminines la a, la b, la c…

Combien y a-t-il de lettres dans l’alphabet espagnol : 27 ou 29 ?

L’alphabet espagnol compte aujourd’hui 27 lettres, soit une de plus que dans l’alphabet français.

Et pourtant, vous aviez appris que l’alphabet espagnol était composé de 29 lettres ! Effectivement ✅ C’était bien le cas puisque jusqu’en 2010, CH et LL étaient considérées comme des lettres à part entière.

Par souci de simplification, l’Académie Royale Espagnole, la Real Academia Española (RAE), les a officiellement éliminés. 

Maintenant que vous connaissez toutes les lettres de l’alphabet espagnol, comment les prononcer correctement individuellement ?

Prononcer chaque lettre et connaître les particularités de l’alphabet espagnol

Dans le but de faciliter la lecture et la compréhension :

  • Les lettres espagnoles sont en rouge
  • Les lettres françaises sont en bleu

Les 5 voyelles espagnoles (Las 5 vocales) a, e, i, o, u

  • A – I – O se prononcent comme en français. Donc, pas de mystère pour ces lettres.

En revanche, E et U se prononcent différemment. Les francophones n’ont aucune difficulté à prononcer ces deux voyelles, alors qu’à l’inverse les espagnols ont des difficultés à les prononcer car nos sons français E et U n’existent pas : 

  • E se prononce É
  • U se prononce OU 

Comme en français, le U est muet lorsqu’il est placé entre la consonne G ou Q et la voyelle E ou I : GuitarraQueso [Késso] (Fromage)

Vous cherchez le Y ?  Il est classé dans les consonnes !

Les consonnes espagnoles (las consonantes) et leur prononciation

D’un côté, beaucoup de consonnes se prononcent exactement de la même manière qu’en français, Tant mieux, ça nous facilite la tâche ! D’autres, différemment, et là ça se complique un peu… mais pas de panique, on voit ça ensemble en détail.  

Les consonnes identiques au français :

B – D – F – H – K – L – M – N – P – Q – T et X. Pas de doute à avoir, vous êtes sûr de toujours bien les prononcer.

Les consonnes à prononciation variable : C et G

Pour ce qui est des lettres C et G, le son change en fonction de la voyelle qui suit, comme en français.

  • C.  Sa prononciation est un peu différente du français. Elle est proche du TH anglais.  En revanche, dans le sud de l’Espagne, aux Canaries et en Amérique du Sud, on la prononce S. 
  • CA – CO – CU  se prononce KA, KO, KU : Cataluña – colibrí – cumbre [koumbré] (sommet) 
  • CE – CI se prononce comme un TH anglais ou S : cenar (souper)  circo 
  • CH  se prononce TCH : chocolate [tchokolaté]
  • G. Deux sons différents également, selon la voyelle le qui suit 
  • GA – GO – GU. On retrouve le son G guttural français de gare : galería – gorilla – gusto (goût)
  • GE – GI se prononce J (Jota) comme le R français, raclé au fond du palais, placé en début des mots réveil, riz : genial – gimnasia 
  • Pour obtenir de son G guttural avec E et I, on intercale un U, comme en français (un guide) : guerra, guitarra

Les autres consonnes et leur particularité

En ce qui concerne les consonnes qui suivent, leur prononciation se démarque de notre alphabet.

  • H. est toujours muet : hola – helicóptero
  • Cependant, lorsqu’un mot étranger commence par H, les espagnols ont tendance à le prononcer J (jota) : Halloween [Ralowin]  hippy [Ripi]  
  • J. (Jota) Sa prononciation est très différente de notre J
  • De fait, ce son n’existe pas en français. Il se prononce comme un R en raclant le fond du palais, un peu comme celui placé en début des mots rose ou rue : jamón [ramone] (jambon)  jefe [réfé] (chef)  jugar [rougar] (jouer).

Rire, fou rire… Comment rit-on en Espagne

¡Ja, ja, ja!  est l’interjection la plus courante pour exprimer le rire 😂. Cela va du simple ¡Ja! à ¡Jajajajaja! pour une franche rigolade 🤣🤣🤣🤣🤣.

Et comme il y a plusieurs types de rire, toutes les voyelles sont utilisées, traduisant des nuances : ¡ Je, Je, Je! (complice, moqueur) – ¡Jijiji! (espiègle) ¡Jo, jo, jo!  Et même ¡Juju! (gêné, retenu).

La transcription de cette onomatopée contient des virgules et des points d’exclamation, mais on s’en passe souvent dans les B.D. ou les réseaux sociaux !     

  • K. La plupart des mots contenant la consonne K sont d’origine étrangère : Karaté, kiwi, koala
  • LL. (ele doble ou ye) . Selon des régions et les pays, il existe des nuances de prononciation, [élié] ou [yé], mais La Real Académia Española a unifié LL et Y sous un seul son : [Ye]. 
  • Désormais, rallar (râper) et rayar (rayer) sont homophones, ils se prononcent de la même façon.  
  • Bravo, vous prononcerez maintenant à la perfection le plat national espagnol : 🥘 la paella ! 
  • En Argentine, LL et Y se prononcent comme un J français adouci : me llamo [mé jamo ] (je m’appelle).
  • Ñ.  Voici celle qui se fait remarquer, fièrement couronnée par une petite vague… La 27ᵉ lettre de l’alphabet espagnol ! 
  • Quoi qu’il en soit, cette consonne est simple à prononcer, comme notre GNEEspaña 🇪🇸 – niño (enfant)

En fait, comment s’appelle le signe sur le N espagnol ? un tilde. 

Astuce : Pour taper la lettre Ñ sur votre clavier français (azerty), appuyer simultanément sur Alt Gr + le chiffre 2. Relâchez les deux touches puis appuyez sur n.

La lettre Ñ a failli disparaître !

Il y a quelques années, la Commission Européenne a souhaité uniformiser les claviers des ordinateurs, des téléphones, etc., et a suggéré de supprimer le ñ. C’était sans compter sur la résistance d’auteurs connus comme Gabriel García Márquez et Pedro Vargas Llosas qui ont défendu sa sauvegarde et remporté ce combat 💪.  

Désormais, le Ñ est alors devenu emblématique de l’hispanité. 

De plus, depuis 2021, El Instituto Cervantes, qui travaille à la promotion et au rayonnement de la langue et de la culture espagnole à l’étranger (l’équivalent de l’Institut français), organise chaque année un concours qui récompense la personne ou l’organisme qui a le mieux œuvré pour la diffusion de l’Espagnol : Le prix Ñ de l’Institut Cervantes. Tout un symbole !

  • R. Il y a deux manières de le prononcer, la douce et la forte. Dans les deux cas, le son ne vient pas de la gorge, mais de la langue posée sur le haut du palais, derrière les dents. 
  • Forte : R roulé, comme un roucoulement de pigeon. (Je vous entends essayer de roucouler devant votre écran 😉).
  1. En début de mot : El Rey  (roi)
  2. Double RR : Perro (chien)
  3. Derrière n, l, s, lorsqu’elle commence une nouvelle syllabe : honra (honneur) alrededor (autour)  Israel
  • Douce : Là, on appuie à peine la langue sur le palais, derrière les dents. Vous pouvez imaginer un L suivi d’un R.
  1. Entre 2 voyelles : oro (or)
  2. À la fin d’une syllabe : amor , amor ❤️
  3. Derrière une consonne dans une même syllabe : práctico – tren – frotar
  • S. Se prononce toujours SS. :🎭 La casa de papel – [Kassa et non pas Kaza ]
  • V. Se prononce B. Le son B et V sont très proches, à l’oral, on ne peut pas les différencier. Voici comment les différencier à l’écrit : 
  • B s’épelle be alta ou grande, larga, selon le pays : baño [bagno] (salle de bain) – billete.
  • V s’épelle ve baja ou chica, corta : vaca [baka] vida [bida]
  • W. Se prononce OU. La plupart des mots qui contiennent W sont issus d’une langue étrangère : wasabi – web – wifi.
  • X. En début de mot, cela donne le son S : Xilófono
  • Dans un mot ou à la fin du mot, on retrouve le son KS comme en français : Saxófono – Relax
  • Dans quelques mots indiens, le X peut se prononcer J (Jota) en raclant le fond du palais : xico [méjico] – Texas [téjas]
  • Y. Se prononce , comme la lettre LL¡Vaya! (tiens donc !) et valla (clôture).
  • En Argentine et aux Canaries, Y, comme LL se prononce comme le J français : yo [ jo ] (je, moi) – Ayudar [ Ajoudar ] (aider)

Même si, dans l’alphabet espagnol, Y est classé dans la catégorie des consonnes, il peut être aussi une voyelle selon son emplacement dans le mot.

  • Consonne : placé en début de mot ou entre 2 voyelles : Yo (moi) – ayer (hier)
  • Voyelle : placé en fin de mot : rey – hay – voy  (roi – il y a – je vais).
  • Pour terminer, en fin de mot d’origine étrangère, Y est souvent remplacé par I : Curri – penalt
Traditionnellement, Y s’appellait i griega. En 2010, pour plus de simplicité, la Real Academia Española l’a renommé Ye. Néanmoins, les deux formes sont acceptées. Aujourd’hui encore, lorsque l’on épelle un mot contenant i ou y,  on emploie les termes i latina ou i griega pour les différencier.
 

Comment prononcer Z en espagnol alors le son correspondant à notre zézaiement ou zozotement n'existe pas ?!

Évidemment, vous avez bien un jour regardé Les aventures de Zorro ou Le masque de Zorro avec Antonio Banderas, le justicier masqué, rusé comme un renard ! Je vous propose d´écouter le générique espagnol de Zorro et de prêter attention à la prononciation du Z. Ensuite, vous ne direz plus Zorro de la mème façon !

Zorro en espagnol renard en français
Zorro, marca con su espada la Zeta del Zorro!
  • Z suivi de A – O – U se prononce comme un TH anglais ouZA- ZO- ZU : zapato  (chaussure) – zumo (jus) – zorro (renard)
  • Z suivi de E – I est remplacé par C : cero (zéro)  cebra  (zèbre), sauf quand il s’agit d’un mot d’origine étrangère : zen – zigzag

Quelques astuces pour se familiariser avec l'espagnol

Vous connaissez bien une CAROLINE dans notre entourage  !

Une amie, une cousine, une voisine… Ça y est, vous avez trouvé 🙋‍♀️  ? Désormais, vous ne pourrez plus oublier cette  astuce mnémotechnique.  Seules les consonnes du prénom Carolina peuvent doubler :

  • ✅  Carolina : acceso – barra – bella – innovar 
  • ❌ Les autres consonnes ne doublent pas. Voici quelques exemples : Eficaz – común – apartamento – pasión – atención
  • Les mots d’origine étrangère peuvent garder leur double consonne : hippy, pizza, jazz 

L’espagnol s’écrit comme il se prononce et se prononce comme il s’écrit. Simple, non ?

En effet, toutes les voyelles et consonnes se prononcent.  

  • bailar [ba-i-lar] (danser) reir [ré-ir] (rire)romper  (casser) – limón (citron) martes  (mardi). 
  • Il est vrai que les andalous « mangent » certaines lettres en fin de mot : par exemple nada se dit [na-a] (rien), cuñado [cuña-o] (beau-frère). Il y a toujours des variantes selon les régions ! 
  • Et enfin, pourquoi faire compliqué quand on peut être efficace ?  PH – RH – TH sont simplifiés en F – R – T : elefante –rinoceronte –  teatro. 

Á retenir : Quelles sont les principales différences entre les deux alphabets ?

  • E se prononce É 
  • U se prononce OU
  • J la jota, ce son inconnu en français (voir ci-dessus). 
  • Ñ est la lettre supplémentaire – se prononce GN
  • V et B se prononcent toutes deux B
  • Toutes les lettres se prononcent. 

Dorénavant, vous connaissez chacune des lettres de l’alphabet espagnol et leur prononciation. 

Avez-vous découvert dans cet article un aspect de l’alphabet espagnol que vous ne connaissiez pas ?

Après cette toute première étape dans l’apprentissage de l’espagnol, je vous invite à découvrir l’accentuation. Rendez-vous très bientôt dans un prochain article !

1 réflexion sur “L’alphabet espagnol de A à Z”

  1. Ping : Comment apprendre l'espagnol - Les meilleures astuces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *